Barèmes et Conditions Générales du Tarif réglementé de l'électricité

Conditions générales

Si vous le souhaitez, téléchargez le document des conditions générales contrats régulés

 

Les Tarifs régulés

Si vous le souhaitez, téléchargez le document des barèmes des tarifs

   

 

Organisation générale des tarifs

Les tarifs aux clients particuliers sont fixés d’après les arrêtés du ministère de l’industrie.

Ils sont articulés sur deux composantes :

  • La puissance (en kiloWatts ou kVA) disponible qui détermine le nombre et les types d’appareils que vous pourrez faire fonctionner ensemble.
  • La consommation (en kiloWattheures ou KWh) qui correspond à l’énergie effectivement utilisée par vos appareils pendant le temps où ils fonctionnent.

Pour la puissance mise à votre disposition, vous est facturé un abonnement ou prime fixe, d’un coût forfaitaire annuel dépendant du niveau de puissance que vous avez demandé.

La consommation vous est facturée suivant le nombre de KWh relevés sur votre compteur, ou estimés (si vous recevez 4 factures par an), affecté d’un prix du KWh.

Le prix de l'abonnement et les prix du kWh constituent un tarif.
Il existe plusieurs options tarifaires qui vous permettront de choisir le tarif le mieux adapté à vos habitudes de vie.

 
 
L’option base, ou simple tarif

Pour ceux qui n’ont pas d’utilisations fortes la nuit, ou peu de consommations au total.

 
 
L’option Heures creuses, ou double tarif 

Pour ceux qui ont des utilisations conséquentes (chauffe eau électrique à accumulation, lave linge, lave vaisselle, chauffage). Cette option présente un coût d’abonnement plus élevé, mais un coût du KWh de nuit inférieur (pour vous renseigner sur les heures de nuit, contactez notre accueil au 02 38 32 77 77).

 
 
L’option Tempo

Pour ceux qui peuvent gérer de manière significative leur consommation (en général des clients chauffage électrique avec une autre énergie d’appoint).

Cette option vous propose 6 prix de KWh (trois périodes avec chacune des prix de jour et de nuit)
  • Une période rouge (22 jours par an) en hiver, où le prix de l’énergie est élevé.
  • Une période blanche (43 jours par an) où le prix du KWh est comparable à celui de l’option base.
  • Une période bleue (300 jours par an) où le prix de l’énergie est nettement inférieur à celui de l’option base.
Ainsi, si vous pouvez réduire significativement votre consommation pendant les jours rouges, vous ferez des économies substantielles (un boitier « signal de veille » vous indique chaque soir la « couleur » du lendemain).